Découvrir l’histoire des restaurants (II)

le-boulanger-dans-son-fournil-2d077a8a-d52c-41c7-9af8-ce1c06e242df

La Révolution française et la montée de la gastronomie

En France, tout au long du Moyen Âge, les guildes ont le monopole sur de nombreux aspects des aliments préparés. Par exemple, les charcutiers constituaient la guilde qui a préparé les viandes cuites à vendre de sorte que si on n’appartenait pas à cette guilde en particulier, il était illégal de vendre de la viande cuite sous n’importe quelle forme. En 1765, un homme du nom de Boulanger ajouta de l’agneau cuit à un ragoût qu’il vendit dans sa boutique près du Louvre. La guilde des traiteurs le poursuivit en justice mais Boulanger gagna le procès. Au cours des 20 prochaines années qui ont précédé la Révolution française, de plus en plus de boutiques comme Boulanger ont commencé à ouvrir un peu partout à Paris.

Lorsque Marie-Antoinette et Louis XVI furent guillotinés, les anciennes façons de la société française s’en allèrent avec eux. Les guildes ont été emportées et de nombreux chefs travaillant pour de nombreux ménages aristocratiques se sont retrouvés au chômage. Beaucoup de ces travailleurs déplacés ont ouvert leurs propres restaurants à Paris, apportant avec eux une nouvelle façon de manger. Porcelaine délicate, couverts, nappes et linge – tous les signes extérieurs de l’aristocratie, étaient maintenant disponibles pour un tout nouvel échelon de citoyens français. Les menus se diversifiaient, offrant à la fois un prix fixe et des options à la carte. Bien que les maisons publiques aient continué d’exister, la montée de la gastronomie en France allait bientôt se répandre dans toute l’Europe et dans le Nouveau Monde.

La hausse des restaurants après la Révolution française

Le restaurant moderne remonte au 18ème siècle et la Révolution française. Les chefs des ménages aristocratiques créé le précédent de salle à manger privée, des menus à la carte et une cuisine gastronomique, marquant la montée de la gastronomie. Le 19ème siècle a apporté d’énormes changements grâce au voyage Le chemin de fer qui a permis de relier de nombreuses villes a permis l’augmentation des voyages touristiques, aidant ainsi à établir des destinations de luxe gastronomiques en Europe et à l’étranger. Le 20e siècle a vu les restaurants évoluer sous des noms de marques et chaînes connues que nous connaissons aujourd’hui, marquant la montée de la restauration rapide, des chaînes de restauration et des franchises ainsi que le retour à des aliments biologiques locaux.

Le mot restaurant est issu de l’expression française, désigné pour décrire les bouillons riches servis dans les tavernes et les maisons publiques pour restaurer les esprits et soulager les maux. Après la Révolution française à la fin du 18ème siècle, les chefs sans emploi de ménages aristocratiques ont commencé à ouvrir leurs propres restaurants. Ils ont ajouté des touches de la classe supérieure dans leurs établissements. Ils permettaient de ne pas prendre son repas à une table commune, ce qui était typique de tavernes et les auberges en bordure de route. 

A lire également :


Commenter via Facebook

Une réponse

Commenter