Découvrir l’histoire des restaurants (I)

images (6)

Comment les restaurants ont commencé

Les restaurants sont une institution dans presque tous les pays et toutes les cultures du monde. Le restaurant comme nous le connaissons aujourd’hui, un lieu où les gens viennent pour manger et boire et socialiser, est lié à la Révolution française. Mais avant même que Marie-Antoinette et Louis XVI ne soient envoyés à la guillotine, les restaurants existent depuis des milliers d’années sous une forme ou une autre.

Restaurants dans l’Antiquité

L’idée de vendre de la nourriture pour le profit remonte aussi loin que la première civilisation. On peut faire coïncider la croissance des restaurants à travers l’histoire en corrélation avec la croissance des villes. La nécessité de restaurants publics a été fermement établie d’aussi loin que l’Empire romain et la Chine ancienne existent. Quand les paysans et les agriculteurs apportaient leur bétail et autres biens vers les marchés urbains, souvent ils devaient voyager pendant plusieurs jours et durant ce voyage, ils contribuèrent à la création de la première forme de restaurants-auberge de bord de route. Généralement situé dans le milieu de la campagne, ces restaurants servaient des repas à une table commune pour les voyageurs. Il n’y avait pas de menus ou même des options à choisir, chaque soir, c’était le choix du chef.

Dans les murs de la ville, où les conditions de vie étaient limitées de sorte que beaucoup de gens n’avaient pas les moyens de faire cuire des repas, les vendeurs d’aliments proposaient de la cuisine dans la rue sur de petits chariots, ce qui est toujours très populaire dans de nombreuses régions du monde aujourd’hui. Les repas qu’ils vendaient étaient généralement précuits et pas chers, une sorte de précurseur de la restauration rapide moderne. Ces premières auberges et tavernes étaient plus qu’un un endroit où on pouvait juste manger, leur fonction sociale était très importante car les gens s’y rassemblaient.

Durant le Moyen Age en Europe et jusqu’à la Renaissance, les tavernes et auberges ont continué d’être le principal lieu où l’on pouvait acheter ou consommer un repas préparé. En Espagne, on les appelait bodegas et on y servait des tapas. En Angleterre on y servait de la saucisse et du pâté qui étaient très populaires tandis qu’en Allemagne, en Autriche et en Alsace, c’étaient le brauwin et weisteben qu’on servait. En France, ce sont les ragoûts et les soupes qu’on servait beaucoup plus. Tous ces premiers restaurants servaient des repas simples et populaires que l’on pouvait trouver dans la maison d’un paysan ou d’un marchand.

Après le voyage de Colomb pour les Amériques en 1492, le commerce mondial a progressé, contribuant à l’apport de nouveaux aliments en Europe. Café, thé et chocolat ont été rapidement servis dans les maisons publiques aux côtés du vin et de la bière. A partir du 17ème siècle, alors que des repas complets sont encore généralement pris à la maison, certains commencent à embaucher un trattatorie (traiteur) ou à prendre leurs repas dans un salon privé plutôt que dans la salle à manger principale d’une maison publique. 

A lire également :


Commenter via Facebook

Une réponse

Commenter