Un Master Chef à la loupe. Frédéric Anton décortiqué.

 

La célèbre émission Master Chef reprend ce soir à 20h50 sur TF1, pour notre plus grand plaisir. On en aime avant tout le vrai goût pour la belle cuisine, mais on avoue se délecter aussi de ce véritable show de TV réalité qui devient de plus en plus spectaculaire. Et puis on s’est attaché, depuis 3 ans maintenant, à la dream team du jury, composée de personnages non seulement au plus haut d’un savoir-faire culinaire de haute classe, mais aussi à l’humour parfois ironique, sarcastique, parfois tendre et toujours décapant!

Rendons visite à Frédéric Anton, passons-le à la loupe, à la moulinette, pour en tirer la substantifique moelle…

Né le 15 octobre 1964 à Nancy, il se dirige d’abord vers l’ébénisterie. Pas pour très longtemps, fort heureusement pour nous, et il entre ainsi en cuisine au côté de Robert Bardot, chef cuisinier du restaurant Le Flambart à Lille. Passioné par l’art de transformer une matière simple, les grands chefs qu’il côtoie le convertissent définitivement à la religion de la grande cuisine française. Gérard Boyer puis Joël Robuchon seront ses mentors, et lui donnent le goût des ingrédients simples mais beaux et bons, qu’il s’emploie à sublimer pour en exprimer la nature véritbale, l’essence même.

Aujourd’hui Frédéric Anton est le chef triplement étoilé du restaurant « Le pré Catelan » dans le 16e arrondissement de Paris, où il oeuvre à exalter nos sens à travers des plats simples mais superbement maîtrisés, à travers une harmonisation de sensations et de saveurs subtiles et intenses, qui nous émerveillent de la si magnifique beauté des ingrédients simples et travaillés avec respect et amour.

Apprendre, Célébrer, Transmettre…On sera là ce soir pour voir un Frédéric Anton qu’on attend toujours aussi décalé, un genre d’hybride entre Terminator et un Bisounours, mais toujours au service de la grande cuisine.

Et vous, est-ce-que vous aimez Frédéric Anton??

A lire également :


Mots-clés : , ,

Commenter via Facebook

Une réponse

Commenter