Pour tout savoir sur la cuisine thaïlandaise

Epicée, savoureuse, raffinée, équilibrée, la cuisine thaïlandaise communément appelée cuisine thaï, allie de nombreuses saveurs, couleurs et compositions.

Petite histoire de la cuisine thaï

Ancien royaume du Siam, la Thaïlande n’a pas subi de colonisation occidentale et sa gastronomie non plus. La Thaïlande qui a subi plusieurs influences d’Asie du sud est : Malaisie, Indonésie, Japon, Vietnam, Malaisie, Chine, etc. a une gastronomie qui lui ressemble.

 

Cependant, le pays qui est parmi les pays les plus touristiques du monde a su s’adapter aux cultures étrangères, même occidentales. La cuisine thaï est une cuisine inventive qui se découvre, s’invente, se réinvente tout le temps.

Gastronomie thaïlandaise

La cuisine thaï se caractérise par une combinaison équilibrée de différents ingrédients et épices. C’est une cuisine généralement colorée et riche en saveurs, jugée trop pimentée par des palais peu habitués.

On utilise à foison les chilis qui épicent tant les plats mais dont la force est modérée par des ingrédients tels que le lait de coco.

En Thaïlande, les plats sont servis et mangés en même temps. Un repas thaïlandais est constitué de riz, de soupes, de petits mets épicés, de plats aux différentes cuissons (bouilli, sauté, grillé…), de sauces, de sucreries, de fruits.

Les thaïlandais ne se restaurent pas comme nous en Occident et ont une tendance au grignotage. Ils achètent des petites portions de repas de viande, de nouilles, de riz à des marchands de rue et se restaurent à tout moment de la journée.

De plus en plus à la mode en Occident, on trouve la cuisine thaï aussi bien dans les différents types de menu de restaurants thaï que dans des repas à emporter. La plupart des restaurants thaï proposent eux même à leurs clients des plats à emporter dans des petites portions très agréables, qu’il est possible de déguster à la mode thaï : tout en même temps !

La cuisine thaï

La cuisine thaï fait beaucoup appel aux épices dont le piment, le chili, le poivre, la coriandre, la tomate, la citronnelle thaï, le galanga de montagne, la cardamone, le basilic, le gingembre, la menthe, le combawa, l’ail, etc. Les viandes, les poissons, le riz et les nouilles sont à l’honneur.

Les potages thaï sont très savoureux mais souvent très épicés (il sera nécessaire de préciser lors de votre commande que l’on ne mette pas trop de piment ou pas du tout), on les appelle les Tom Yam et ils sont généralement accompagnés de viande ou de poisson.

Les salades sont toujours fraîches et allient des saveurs surprenantes comme le classique : salade d’ananas aux crevettes. De nombreuses salades sont faites avec des fruits de mer et sont divines telles que la salade aux seiches ou au homard.

Les plats thaï les plus réputés que vous pouvez voir proposés dans la carte d’un restaurant thaï ou en plats à emporter, sont : le bœuf à la thaïlandaise au basilic, les calamars farcis, les satay (brochettes), le poisson au lait de coco cuit dans une feuille de bananier, le riz frit thaïlandais, le riz glutineux servi dans de petits paniers de bambou tressé, les desserts qui sont très colorés et délicieux sont faits à base de riz glutineux et de noix de coco, etc.

Quelques bonnes adresse de cuisine thaïlandaise à Paris :

A lire également :


Mots-clés : , , ,

Commenter via Facebook

Commenter